L’initiative HAQAA annonce un appel à participation à la phase pilote d’évaluation d’agences d’assurance qualité (AAQ) pour tester une nouvelle méthodologie continentale, basée sur les ASG-QA, et/ou a une visite d’appui pour d’autres organes directeurs d’assurance qualité

  

INTRODUCTION

L’importance de l’harmonisation et de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur est reconnue comme une axe stratégique clé de l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Cette harmonisation du  secteur africain de l’enseignement supérieur privilégie un certain nombre d’outils et de mesures pour le rendre compétitif en tenant compte du contexte local. La collaboration en matière d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et l’harmonisation en général constituent également un domaine de collaboration porteur dans le cadre de la stratégie commune Afrique-Union Europeénne. L’objectif est d’établir des structures et des systèmes compatibles qui faciliteraient la mobilité académique et favoriseraient la comparabilité des qualifications

Dans le cadre de l’initiative HAQAA (Harmonisation de l’assurance qualité et de l’accréditation en Afrique), une initiative triennale des Commissions de l’Union européenne et de l’Union africaine est financée dans le cadre du partenariat stratégique Afrique-UE. Cette inititive permettra de sélectionner en 2018, cinq (5) agences nationales d’AQ existantes et cinq (5) pais avec sois des nouvelles agences nationales d’AQ sois le volonté d’en établir une pour consilider leur système nationale d’AQ. En s’inscrivant dans le Cadre panafricaine d’assurance qualité e d’accreditation (PAQAF), cette phase pilote contribuera a consolider la culture de la qualité dans l’enseignement superieur africain. Les visites et les revues pilotes utilisent les nouvelles normes et directives africaines pour l’assurance qualité (ASG-QA) et la méthodologie d’examen pilote développée dans l’initiative HAQAA.

Cet important exercice pilote favorisera la consolidation d’approches typiquement africaines en matière d’assurance qualité et d’accréditation, étayées par des structures et des organisations transparentes qui ont une compréhension commune des principes et des procédures. Il soutiendra la mise en œuvre des ASG-QA au sein des agences d’assurance qualité et des organismes d’AQ eux-mêmes, afin de les rendre plus transparents, autoréflexifs et visibles pour leurs propres parties prenantes, à travers l’Afrique et au-delà.

L’Association des universités africaines a le plaisir, au nom des partenaires de consortium de l’initiative HAQAA, de lancer un appel ouvert aux agences d’assurance qualité nationales ou autres organismes directeurs pertinents de l’enseignement supérieur (comme un ministère pertinent) à participer à cet exercice pilote. Ce dernier fournira spécifiquement des conseils et des recommandations aux organismes nationaux responsables de l’assurance qualité externe et encouragera l’auto-amélioration. L’exercice ne fonctionnera pas comme un outil de classement ou de notation, mais comme un exercice de perfectionnement dirigé vers le développement. Au-delà de son objectif formatif, il sera également utilisé pour réviser et améliorer la méthodologie africaine d’évaluation des agences qualité.

À PROPOS DE L’INITIATIVE HAQAA

L’initiative pour l’harmonisation de l’assurance qualité et de l’accréditation en Afrique (Harmonisation of African Higher Education Quality Assurance and Accreditation, HAQAA) a été mise en place pour soutenir le développement d’un système d’assurance qualité et d’accréditation harmonisé aux niveaux institutionnel, national, régional et continental panafricain. Elle est subventionnée par l’Union européenne, dans le contexte du partenariat stratégique Afrique-UE, dont l’Union africaine est un partenaire.

Plus spécifiquement, l’initiative HAQAA vise à soutenir le Cadre panafricain d’assurance qualité et d’accréditation (PAQAF) approuvé par l’Union africaine. Les activités menées dans le cadre de l’initiative HAQAA tiennent compte des différentes facettes du PAQAF.

L’initiative

  1. renforce simultanément les agences/organismes nationaux d’assurance qualité et la culture de la qualité dans les établissements d’enseignement supérieur ;
  2. prépare le terrain pour l’alignement des différentes initiatives d’assurance qualité régionales existantes avec le PAQAF et aide à soutenir les nouvelles initiatives régionales et les nouveaux réseaux régionaux d’assurance qualité ;
  • offre à toutes les régions (Afrique du Nord, de l’Ouest, centrale, de l’Est et australe) et à tous les pays des outils communs avec lesquels relier et développer leurs systèmes d’assurance qualité, tout en respectant divers besoins.

L’initiative est mise en œuvre pour les Commissions européennes et de l’Union africaine par un consortium composé comme suit :

  • Université de Barcelone (coordinateur)
  • Association des universités africaines (Association of African Universities, AAU)
  • Office allemand d’échanges universitaires (Deutscher Akademischer Austausch Dienst, DAAD)
  • Association des universités européennes (European University Association, EUA)
  • Association européenne pour la garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur (European Association for Quality Assurance in Higher Education, ENQA)
  1. VISITES D’APPUI

 Dans des pays où une AAQ nationale n’a pas encore été établie, est très jeune et/ou est toujours incorporée dans le ministère (le pays en question ayant l’intention d’établir une agence indépendante), des visites d’appui sont proposées. Une visite de trois jours sera organisée avec deux experts, qui mèneront des entretiens avec le personnel et avec des établissements d’enseignement supérieur locaux et des parties prenantes pertinentes, afin de mieux comprendre la situation concernant l’assurance qualité externe, les besoins potentiels du pays et les opportunités de développement. Une session d’information et de brainstorming sera organisée avec le personnel de l’AAQ et du ministère ainsi qu’avec les établissements d’enseignement supérieur locaux et les étudiants, afin de promouvoir les bonnes pratiques d’assurance qualité et d’informer au sujet du cadre continental africain. D’autres réunions et entretiens seront organisés tout au long de la visite, selon un programme sur mesure qui répondra aux besoins du pays en question. L’équipe HAQAA collaborera avec les autorités d’assurance qualité et les experts afin d’affiner les objectifs de la visite et les résultats escomptés et d’élaborer le programme adapté au contexte pour les experts.

Après la visite, les experts produiront un rapport qui contiendra des recommandations pour le développement et l’amélioration de ce système d’assurance qualité du pays, avec un accent particulier sur l’alignement des structures et approches externes d’assurance qualité et sur l’application des ASG-AQ.

Organismes éligibles pour les visites d’appui : 

Agences d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur jeunes et nouvellement établies ou autres organismes responsables du développement de l’assurance qualité externe (des agences d’assurance qualité externe), comme le ministère de l’Enseignement, des cinq régions africaines.

  1. ÉVALUATIONS PILOTES

Cinq évaluations pilotes d’agences d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur seront réalisées afin de soutenir les AAQ établies dans 1) l’amélioration générale, 2) l’adhésion et l’adaptation aux références et lignes directrices établies pour le cadre continental africain (le PAQAF et les ASG-QA), 3) l’amélioration de leur visibilité et 4) la mise en œuvre de procédures transparentes conformes aux normes internationales. Une visite sur site de quatre jours sera organisée par trois experts internationaux. Les évaluations pilotes seront aussi un moyen de tester le modèle d’évaluation des agences développé dans le cadre de l’initiative HAQAA (destiné à être appliqué dans le contexte du PAQAF dans le futur) ainsi que l’applicabilité des ASG-QA récemment élaborées (sur lesquelles le modèle d’évaluation des agences est basé).

Les évaluations pilotes ciblent les agences d’assurance qualité africaines établies, c’est-à-dire celles qui existent depuis longtemps, qui ont potentiellement atteint une autonomie/indépendance suffisante dans leurs processus et qui manifestent un intérêt pour l’engagement régional et continental africain.

L’évaluation pilote offrira aux agences une opportunité d’être exposées à une évaluation externe en vue de leur développement futur. L’intention est également de contribuer au processus d’optimisation de la reconnaissance mutuelle des décisions d’accréditation parmi les agences d’assurance qualité en Afrique, sur la base d’une compréhension partagée de la façon de procéder à l’assurance qualité externe et à l’accréditation. Les évaluations constitueront dans le même temps une opportunité de formation pour les experts et les agences, qui acquerront une expérience de première main dans l’application des ASG-QA via le nouveau modèle d’évaluation.

Le rapport fourni par l’équipe d’experts après la visite du site fournira des recommandations pour l’amélioration ainsi que la conformité générale avec les ASG-AQ,  parties B et C. Il est souligné qu’il s’agit d’un exercice volontaire, et qu’il n’y a aucune conséquence formelle ou juridique de cette évaluation. La seule visée est de soutenir l’agence dans son développement et son alignement au niveau continental.

Les agences participantes seront invitées à fournir des commentaires sur le modèle d’évaluation des agences, pour son amélioration et sa révision.

Organismes éligibles pour les évaluations pilotes :

Agences d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur nationales déjà établies – des cinq régions africaines.

CALENDRIER DES VISITES D’APPUI ET DES ÉVALUATIONS PILOTES

  1. Avril 2018 : période de candidature et évaluation des candidatures.
  2. Deuxième quinzaine d’avril 2018 : sélection des agences/organismes participant(e)s par le consortium HAQAA.
  3. Deuxième quinzaine d’avril 2018 : formulation des mandats et autres documents contractuels entre les organisations participantes et le consortium HAQAA / personnalisation de l’approche pour les organisations qui participent aux visites d’appui.
  4. Avril-juillet 2018 : instructions complémentaires aux organisations participantes et préparation des rapports d’autoévaluation.
  5. Août 2018 : soumission des rapports d’autoévaluation aux panels.
  6. Octobre-novembre 2018 : visites sur site.
  7. Janvier 2019 : soumission des rapports finaux au consortium HAQAA par les panels.

Procédure de candidature et critères de sélection

  1. Les organisations intéressées sont invitées à soumettre une lettre de motivation d’une page, signée par leur représentant légal, et à répondre aux questions suivantes :
  • Veuillez décrire brièvement le fonctionnement actuel de l’assurance qualité externe dans votre pays.
  • Veuillez indiquer si vous posez votre candidature pour une visite d’appui ou une évaluation pilote (il faut en choisir une des deux options).
  • Qu’est-ce qui motive votre organisation à participer à cet exercice ?
  • Comment allez-vous organiser la préparation du rapport d’autoévaluation et la visite sur site ? Quels établissements et parties prenantes allez-vous impliquer dans cette visite et pourquoi ?
  • Comment décririez-vous la situation actuelle de votre organisation par rapport aux développements régionaux et continentaux dans le domaine de l’assurance qualité en Afrique ?

 

  1. La date limite de dépôt des candidatures est 22 avril 2018.

Lors de la sélection des organisations participantes, le consortium HAQAA se penchera sur les aspects suivants:

  • La motivation de l’organisation à participer à cet exercice;
  • La diversité des organisations sélectionnées (par exemple niveau de développement, portée géographique), et;
  • L’adéquation des attentes de l’organisation avec ce que l’exercice pilote peut offrir

**Les visites se tiendront en anglais (pour les organisations anglophones et arabophones), en français pour les organisations francophones et en portugais pour les organisations lusophones.

RESPONSABILITÉS DES ORGANISATIONS SÉLECTIONNÉES

Il incombera aux organisations sélectionnées de :

  1. prévoir des ressources suffisantes pour la tenue de l’évaluation ;
  2. indiquer une personne de contact pour l’évaluation ;
  3. s’engager à préparer le rapport d’autoévaluation ;
  4. fournir au comité d’experts toute documentation supplémentaire demandée ;
  5. planifier et organiser, en collaboration avec le consortium HAQAA et le panel/groupe d’experts, le programme et la logistique de la visite sur site (y compris les invitations aux entretiens) ;
  6. prévoir un transport local pour l’équipe d’experts qui mène la visite d’évaluation et organiser leur séjour en conséquence.
  7. publier les résultats de l’évaluation sur le site internet de l’agence (pour les évaluations pilotes).

Les candidatures et toute demande de renseignements doivent être envoyées à :

nfontg@ub.edu

Date limite de dépôt des candidatures : 22 avril 2018