Centres d’Excellences en Afrique pour l’Impact sur le Développement (ACE Impact)

Pre-Announcement – Africa Centers of Excellence for Development Impact (ACE Impact) Project
June 13, 2018
Workshop on Research Leadership, Communication, Commercialisation, Partnerships and Collaboration|10-14 September, 2018| Zambia
June 21, 2018

Centres d’Excellences en Afrique pour l’Impact sur le Développement (ACE Impact)

Pays éligibles pour la participation (Anticipé)

REPUBLIQUE DE BURKINA FASO
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
REPUBLIQUE DE DJIBOUTI
REPUBLIQUE DU GHANA
REPUBLIQUE DE GUINEA
REPUBLIQUE DU TOGO
REPUBLIQUE DE LA GAMBIE
REPUBLIQUE DU NIGER
REPUBLIQUE FEDERALE DU NIGERIA
REPUBLIQUE DU SENEGAL
(D’autres pays pourraient adhérer suite aux discussions entre avec la Banque mondiale, gouvernement et des autres financiers potentiels)

A. Introduction
Le projet des Centres d’Excellences en Afrique pour l’Impact sur le Développement (ACE Impact) prévoit le lancement officiel d’un appel à propositions en juin 2018. Les établissements d’enseignement supérieur qualifiés des pays participants d’Afrique de l’Ouest et du Centre seront encouragés à soumettre des propositions qui adressent un défi de développement régional à travers un programme ciblé de formation universitaire et de recherche appliquée.

Cette lettre de pré-annonce a été publiée dans le but de présenter le projet proposé et de partager une version préliminaire de l’appel à propositions afin que les candidats potentiels puissent commencer à développer leurs propositions.

B. Objectifs et résultats attendus
L’objectif de développement du projet est d’améliorer la qualité, la quantité et l’impact sur le développement de l’enseignement universitaire dans les universités sélectionnées à travers une spécialisation et une collaboration régionales.
Les résultats du projet proposé comprennent :

  • L’augmentation du nombre d’étudiants (avec un focus sur les étudiants des régionaux et de sexe féminins) inscrits et diplômés des programmes de doctorat et de masters
  • L’amélioration de la qualité des programmes (notamment l’augmentation du nombre de programmes et d’accréditation internationale des institutions accueillant les centres, le renforcement des partenariats régionaux et mondiaux)
  • L’amélioration de la pertinence des formations et de la recherche appliquée par :
    • L’augmentation des revenus externes générés
    • L’augmentation du nombre de partenaires industriels/sectoriels et leur fort engagement (financement, stages, participation à des conseils consultatifs, etc.)
  • L’ accroissement des réseaux régionaux
  • La preuve de l’impact significatif du projet sur le développement.

C. Composantes du projet ACE-Impact
Les propositions au projet ACE Impact peuvent être soumises par les gouvernements respectifs dans le cadre de la composante 1 ou de la composante 2. Veuillez-vous référer à la page 4 pour la liste des personnes à contacter pour chaque pays participant.

(i) La composante 1 comprend deux sous-composantes : La sous-composante 1.1 apportera un soutien aux centres d’excellence nouvellement établis ; et la sous-composante 1.2 apportera un soutien supplémentaire aux centres existants ayant fait preuve d’excellence lors du projet ACE I. Chaque centre de la composante 1 ACE abordera un défi de développement régional par le biais d’une formation universitaires de haute qualité, d’une recherche appliquée ciblée et de cours de courte durée pour les professionnels en milieu de carrière. Les partenariats avec l’industrie nationale, régionale et mondiale, les acteurs sectoriels et les institutions académiques démontreront que les activités des centres sont concentrées sur les besoins pertinents en matière d’éducation et de recherche nécessaire pour résoudre les problèmes spécifiques liés aux défis du développement.

Une dizaine de centres de la composante 1 seront appuyer dans des secteurs thématiques pré-identifiés et devront répondre à des termes de référence spécifiques qui seront précisés dans l’appel à propositions officiel. Ces secteurs devraient inclure l’eau, les TIC, l’énergie, l’urbanisation, la dégradation des côtes, les sauvegardes environnementales/sociales, l’enseignement des mathématiques et des sciences, l’économie quantitative et la santé. Les termes de référence aborderont les besoins en formation/compétences ainsi que certaines priorités en termes de recherche.

De plus, 15 à 20 centres de la composante 1 recevront un appui dans des domaines d’actualité qui adressent un défi de développement, qui n’ont pas été prédéterminé par les termes de références.

(ii) La composante 2 apportera un appui dans le renforcement des centres émergents dans les pays ayant des systèmes d’enseignement supérieur pas encore suffisamment développés pour être compétitifs dans le cadre de la composante 1. Cette composante fournira un appui ciblé afin de développer les formations universitaires et d’engager une recherche appliquée dans les domaines thématiques répondant aux besoins régionaux. Les institutions soutenues dans le cadre de la composante 2 devront s’associer aux centres soutenus dans le cadre de la composante 1 pour renforcer leurs réseaux universitaires régionaux et leurs capacités en matière d’éducation et de recherche.

D. Appel à propositions provisoire
Le formulaire de proposition de candidature provisoire est joint à cette lettre de pré-annonce. Cette version du formulaire de proposition de candidature provisoire n’est certes pas la version finale qui sera officiellement publiée en juin, mais la structure de base et les objectifs de l’appel à propositions resteront similaires. Les institutions qui ont l’intention de soumettre une proposition sont encouragées à commencer l’élaboration de la proposition en considérant que les sections générales décrites resteront les mêmes.

Cet appel à propositions provisoire est axé sur la composante 1.1 – nouveaux centres d’excellence. Les centres d’excellence ACE 1 actuels sollicitant un financement supplémentaire (renouvellement) à travers ACE Impact (composante 1.2) répondront à un appel similaire, mais devront fournir des informations supplémentaires dans leur proposition, notamment les résultats du projet ACE 1 pour étayer certaines sections de leur proposition. Les propositions de la composante 2 peuvent porter sur des activités de formation pour le premier cycle en plus des deuxième et troisième cycles, tout en bénéficiant d’une assistance technique régionale nécessaire.

(i) Portée Régionale
Le projet ACE Impact vise à renforcer la capacité d’enseignement supérieur régional en Afrique de l’Ouest et du Centre. Cette approche régionale est un élément clé du projet. En répondant à l’appel à propositions, les établissements doivent décrire comment le centre proposé répond à un besoin régional et comment son impact régional sera développé à travers des activités d’éducation et de recherche. Les centres ACE Impact devront servir de pôles régionaux – recruter des étudiants de toute la région (30% des inscriptions des centres), établir des partenariats régionaux et mener des recherches appliquées sur un défi de développement pertinent pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

(ii) Engagement de l’industrie/secteur
La participation active des entreprises et/ou des acteurs sectoriels1 dans la définition et le soutien des activités d’éducation et de recherche appliquée de chaque centre est essentielle au succès du projet ACE Impact. L’industrie possède une expérience unique pouvant aider chaque centre à identifier les compétences nécessaires pour l’avancée du secteur et les cours nécessaires pour préparer les étudiants au milieu de travail constamment en évolution. En outre, les acteurs de l’industrie régionale sont bien placés pour informer chaque centre sur les besoins en termes de recherche appliquée pour une contribution efficace à l’industrie régionale et sur les réponses aux questions urgentes liées aux défis du développement.

Les établissements ayant l’intention de répondre à l’appel à propositions du projet ACE Impact doivent contacter dès maintenant les potentiels partenaires industriels locaux, régionaux et internationaux. En plus d’assister dans la définition des objectifs d’éducation et de recherche du centre proposé, l’industrie doit joindre le Comité Consultatif Industriel (CCI) et contribuer financièrement aux activités et à la durabilité des centres ACE Impact. Des preuves d’engagement et la demande des partenaires industriels/sectoriels doivent être soumises (notamment les lettres d’engagement, les études de marché, etc.)

(iii) Partenaires académiques
Il est fortement recommandé que les potentiels centres ACE Impact aient des partenariats académiques (nationaux, régionaux et mondiaux). Ces partenariats peuvent être au niveau de collaborateurs individuels ou au niveau de départements / centres / institutions. Au stade de la proposition, les institutions doivent identifier les partenaires académiques qui s’engagent à collaborer avec le centre pour soutenir sa mission. Ces partenariats peuvent être de nouveaux partenariats ou une continuité de collaborations antérieures. Ils doivent également indiquer un besoin ou une opportunité pour le centre proposé. Les partenariats peuvent : (1) augmenter la capacité d’éducation et de recherche du centre proposé en tirant parti de l’expertise et/ou des ressources offertes par le partenaire ; (2) augmenter la capacité des institutions partenaires de la


1 Les partenaires sectoriels peuvent comprendre des entreprises publiques pertinentes, des ministères, des organismes gouvernementaux, des autorités publiques, des chambres de commerce, des groupes de commerce, des hôpitaux, des décideurs et d’autres parties prenantes appropriées


région à fournir une éducation et une recherche de qualité; et / ou (3) construire un réseau – avec des membres spécialisées – qui pourrait accroitre la capacité régionale à relever un Défi de développement.

E. Processus d’Evaluation
Toutes les propositions soumises pour la composante 1 du projet ACE Impact seront évaluées selon un processus ouvert, rigoureux, transparent, concurrentiel, fondé sur le mérite et conforme aux normes internationales de financement de centres de excellences. Le processus d’évaluation inclura deux étapes successives : Évaluation des propositions écrites et visite sur site des centres présélectionnés. Les critères qui seront utilisés pour évaluer toutes les propositions seront disponibles lors de la publication de l’appel à propositions officiel.

F. Calendrier Prévu
Le lancement officiel de l’appel à propositions pour le projet ACE Impact devrait avoir lieu en juin 2018. L’appel à propositions inclura des détails sur les critères d’évaluation et de sélection, et fournira à nouveau une liste des points de contact nationaux (et, le cas échéant, des sites web nationaux du projet ACE Impact) pour des informations supplémentaires relatives à la soumission des propositions.

Les propositions soumises dans le cadre de la composante 1 seront doivent être soumises environ trois mois après le lancement de l’appel à propositions (Août 2018). Le processus d’évaluation devrait être achevé en Octobre 2018, avec la sélection des centres ACE Impact par le Comité de Pilotage du Projet d’ici fin d’Octobre 2018. Le lancement officiel des centres ACE Impact est prévu pour février 2019.

G. Partenariats
Le projet ACE Impact souhaite établir des partenariats stratégiques avec des organisations internationales de financement de recherche de premier plan, des organismes d’exécution de la recherche et des organisations nationales de développement pour le renforcement du projet. Un cofinancement des centres ACE par l’Agence Française de Développement (AFD), les gouvernements et la Banque mondiale est prévu. Des établissements d’enseignement supérieur et de recherche de France, d’Allemagne, du Japon, du Royaume-Uni, de Chine, de Corée et des États-Unis devraient également soutenir des chercheurs collaborant avec les centres ACE Impact.

H. Personnes à contacter

Country Contact Person(s) Email
République de Burkina Faso M. Rasmane Kabore ramaneka@hotmail.com
République du Cameroun Pr Logmo aaron logmoa2003@yahoo.fr
République de Djibouti Dr Fahmi Ahmed fahmi_gamal@yahoo.fr
République du Ghana Pr Mohammed Salifu
M Edmund Aalangdong
salifum@ncte.edu.gh
edmoundan@yahoo.com
République de Guinée Pr. Mamadou Saliou Diallo msbala.diallo@isfad-gn.org
République du Togo Pr Kouami Kokou kokoukouami@hotmail.com
République de la Gambie M Yusupha Touray yusuph77@gmail.com
République du Niger Mme Sabo Haoua Seini hseinisabo@yahoo.fr
République fédérale du Nigéria Dr Joshua Atah jaatah@nuc.edu.ng
République du Sénégal Prof Amadou Abdoul Sow amadouabdoul.sow@ucad.edu.sn

2 Comments

  1. KOUREICHO AHMEH ABDI says:

    je suis intéressé par bourses

  2. je suis intéresse par bourses je suis de nationalité djiboutienne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.